Informations pour les participantes et participants

Bienvenue sur le site Internet de VOTO !

Et merci de l’intérêt que vous portez à l’enquête VOTO. Sur ce site, vous trouverez des informations générales sur l’enquête ainsi qu’un recueil de questions fréquemment posées. Nous espérons vous faciliter ainsi la participation à notre enquête.

Au cas où vous souhaiteriez nous faire connaître la meilleure façon de vous contacter, merci de cliquer ici. Si vous avez des questions, nous y répondrons volontiers par courriel (info@voto.swiss). De plus, une assistance téléphonique gratuite se tiendra à votre disposition durant les 3 semaines qui suivent le dimanche de votation :

0800 513 513

Lundi–vendredi : 8h00–12h00/13h00–21h00

Samedi : 9h30–13h00/15h00–18h30

 

Le projet de recherche VOTO examine, après chaque votation, les raisons ayant motivé la participation et les décisions des électrices et électeurs. Ces enquêtes post-votation (autrefois connues sous l’intitulé « analyses VOX ») sont effectuées depuis 1977 après chaque votation fédérale.

Les campagnes préalables aux votations soulèvent souvent des controverses. Partisans et opposants se livrent une lutte acharnée à coup d’arguments pour défendre leurs positions. En conséquence, les raisons expliquant qu’une personne vote oui ou non peuvent différer du tout au tout. Il est donc important pour le Conseil fédéral et le Parlement, les partis, les théoriciens et les médias de comprendre les motifs des électrices et électeurs. Quels arguments les ont-ils décidés à voter pour ou contre un objet de votation et quels espoirs leur décision a-t-elle suscités ? Les réponses à ces questions aideront les autorités à mieux comprendre la volonté populaire.

C’est pourquoi, après chaque votation populaire fédérale, nous réalisons un entretien téléphonique avec près de 1500 électrices et électeurs de Suisse, sélectionnés de manière aléatoire.

Au nom du Conseil fédéral, la Chancellerie fédérale a confié au centre de recherche FORS, au Centre d’études sur la démocratie Aarau ZDA et à l’institut de sondage LINK la conduite des enquêtes VOTO. FORS, rattaché à l’Université de Lausanne, le ZDA, rattaché à l’Université de Zurich et la HES du Nord-Ouest de la Suisse, et LINK effectuent les enquêtes VOTO en toute indépendance et travaillent conformément aux normes scientifiques les plus rigoureuses. Ils sont seuls responsables de la sélection des questions et du contenu des rapports.

La Chancellerie fédérale publie les rapports huit semaines environ après les votations. Ceux-ci sont disponibles ici en trois langues nationales.

Vos données personnelles sont traitées de manière absolument confidentielle et uniquement utilisées par les enquêtes VOTO. Toutes les données sont anonymisées. Aucun nom, aucune adresse ni aucune date de naissance ne sont révélés. Dès la fin des enquêtes, toutes les données de contact sont éliminées : il est ainsi absolument impossible de déduire de quelconques informations sur votre personne.

Protégées par un mot de passe, les données sont mises à la disposition de la communauté scientifique sous cette forme anonymisée.

C’est la Chancellerie fédérale qui finance les enquêtes VOTO. Sur ordre du Conseil fédéral, elle a lancé un appel d’offres public pour la réalisation des enquêtes VOTO, suite à quoi elle a confié à l’institut de recherche FORS, au Centre d’études sur la démocratie Aarau ZDA et à l’institut de sondage LINK la conduite de l’enquête.

Comme il est impossible d’interroger l’ensemble de la population ayant le droit de vote, on a tiré au sort un échantillon de quelque 1500 personnes dans le registre d’échantillonnage de l’Office fédéral de la statistique (OfS) (voir l’art. 13c al. 2. lit. C de l’Ordonnance sur les relevés statistiques). Vous avez donc été sélectionné/e de manière aléatoire. Ce qui veut dire que vous représentez près de 3000 personnes, qui vous ressemblent – en particulier en ce qui concerne l’âge, le sexe ou la formation. Pour que les résultats des enquêtes VOTO soient le plus fiables possible et qu’elles reflètent l’opinion de l’ensemble de la population, il est donc important que vous participiez au sondage.

La participation à cette enquête est volontaire. Cependant, pour pouvoir effectuer des analyses fiables, il est important que le plus grand nombre possible de toutes les personnes sélectionnées aléatoirement y participe. Les enquêtes VOTO sont une source d’information précieuse pour les politiciens et l’administration qui devront mettre en œuvre les décisions populaires. Votre participation vous donne l’occasion de faire connaître vos motivations.

L’entretien téléphonique est réalisé par l’institut de sondage LINK et nécessite 15 à 20 minutes.

Même si vous n’avez pas voté ou si vous ne vous intéressez pas à la politique, votre opinion nous intéresse. Les enquêtes VOTO permettent également de déterminer les raisons qui ont poussé certains électrices et électeurs à ne pas prendre part à une votation. Ces informations sont, elles aussi, très précieuses pour comprendre les résultats d’une votation et donc la volonté populaire.

Il faut que ce soit la personne tirée au sort aléatoirement qui participe, elle ne peut pas se faire représenter par une autre personne du ménage. Si la personne à laquelle nous nous étions adressés ne vit plus, n’habite plus chez vous ou ne souhaite pas participer elle-même à l’enquête, il est malheureusement impossible de la remplacer.

Mais au cas où vous possèderiez les données de contact de la personne sélectionnée, nous vous serions reconnaissants de nous les communiquer. Vous pouvez utiliser à cet effet le formulaire de contact que vous trouverez en cliquant ici.

Tous les rapports sont rédigés de façon accessible et sont à la disposition du public environ huit semaines après le dimanche de votation, en allemand, en français et en italien. Vous pouvez les télécharger ici. Comme nous n’enregistrons aucune information personnelle, il nous est malheureusement impossible de vous informer individuellement de la parution des rapports.